Consommation, prix, santé publique : les chiffres de la cigarette électronique en France

La cigarette électronique est de plus en plus prisée en France. Elle est une meilleure alternative au tabac surtout du fait que les effets secondaires sont réduits. De plus, le coût est largement inférieur à un paquet de cigarettes traditionnelles. Au final, le vapoteur peut réaliser une belle économie sur le long terme.

Quel est le niveau de dangerosité de la cigarette électronique ?

D’après les études menées, la cigarette électronique est moins nocive que le tabac. Les chiffres de la cigarette électronique en France sont d’ailleurs très prometteurs. En fait, les composants sont 30 fois moins dangereux que la clope classique. Si la cigarette renferme à peu près 100 substances dangereuses, l’e-liquide n’en contient que 3, dont la nicotine, l’ingrédient addictif et le formaldéhyde. En somme, les effets sur la santé sont moins significatifs. Par ailleurs, l’e-cig est plus respectueuse de l’environnement. Les déchets sont minimes et recyclables. Or, les mégots sont difficiles à recycler et longuement dégradables. De plus, même si la vapeur expose le vapoteur aux produits chimiques, le risque de pollution gazeuse est réduit par rapport à celui de la cigarette classique.

L’e-cig est-elle plus économique que le tabac ?

Depuis plusieurs années, on a constaté une hausse constante du prix des paquets de cigarettes. Ce qui impacte sûrement sur le budget mensuel de chacun. Or, les dépenses pour le vapotage restent stables. Il faudrait prévoir l’achat du matériel, des résistances de rechange (vous devez les changer en moyenne 2 fois par mois) et des e-liquides. Les chiffres de la cigarette électronique en France peuvent donc vous pousser à vous tourner vers le vapotage. Certes, le budget au départ est plus élevé, mais l’économie réalisée sera conséquente sur le long terme et les dépenses seront vite amorties. Dès le premier mois, vous constaterez une légère baisse des dépenses.

Comment calculer l’économie réalisée ?

Les chiffres de la cigarette électronique en France très précis indiquent les avantages de passer à la vape. Voici un exemple concret. Un fumeur occasionnel fume environ 2 cigarettes par jour. Ce qui fait 7 paquets en moyenne par mois, dont le prix unitaire est estimé à moins d’une dizaine d’euros. Il déboursera alors aux environs d’une soixantaine d’euros par mois. Pour la vape, le vapoteur dépensera aux alentours d’une trentaine d’euros par mois incluant :

  • le matériel à une vingtaine d’euros
  • le liquide à moins de 5 euros le flacon
  • et la résistance à quelques euros.

Pour un gros fumeur, l’écart sera plus important, donc il peut économiser plusieurs centaines d’euros dans l’année.

Configurations requises et matériel pour l’inhalation directe
Déterminez votre profil fumeur pour savoir quel type de vapoteur vous serez